Par Jordan Grandpré

Cette collection masculine s’intéresse au jeu de rôle auquel s’adonne encore aujourd’hui certains hommes pour dissimuler leur identité sexuelle. En s’interrogeant sur la façon dont ils appréhendent leur homosexualité dans une société hétéronormée, elle exprime la double identité d’hommes à la personnalité ambivalente.

Entre dissimulation et affirmation de soi, reines de la nuit ou fétiches BDSM se créent ainsi leur propre personnage pour mieux déjouer les normes imposées par la société. Dans cet univers de faux semblants, le tailleur s’impose comme la pièce maîtresse et devient une base de travail en popeline et lainage pour digresser sur ce dédoublement de la personnalité : il est à la fois ce costume universel et cet uniforme permettant de camoufler les traits d’une personnalité.
À la nuit tombée, que deviennent alors ces costumes de bureaucrates ? De quelle manière se fondent-ils entre le cuir et les paillettes.

Suivi de projet: Gilles Rosier / Accessoires: Jocelyne Imbert / Communication de projet : Marlene Van de Casteele