Suite à la visite de trois ateliers dont l’entreprise Procédés Chénel, L’atelier Dreieck et L’Atelier Bettenfeld-Rosenblum nous avons entamé un travail sur la mise en volume de matériaux souples et les possibilités d’assemblage entre eux. Pour réaliser notre travail Procédés Chénel nous a mi à disposition leurs chutes de papier ignifugé : le Drop paper. 

 

 

Pour ce travail de mise en volume nous nous sommes inspirées de la géométrie sacrée que l’on retrouve dans l’architecture et l’art, basée sur la répétition de formes géométrique. Notre patron est un triangle équilatéral dans lequel s’inscrivent quatre autres triangles, il est intéressant en vue d’une optimisation de la matière. Le module est architecturé par une mise en tension naturelle du papier. Pour assurer une répétabilité des modules,  l’assemblage, mono-matière, se fait par une mise en position à l’aide d’une languette et d’un épaulement puis par le maintien en position de la languette à l’aide d’une encoche. Une double entaille au sein du volume permet d’accueillir un axe. Le déploiement par la multiplication des modules selon ces axes est alors envisageable dans toutes les directions. 

Elèves en deuxième année : Callie Charlier et Mathilde Gourlan 

Enseignants : Laurent Godart et Alexandre Fougea

Secteur : Design Objet

Secteur Design Objet
Deuxième année
Elèves : Callie Charlier et Mathilde Gourlan
Enseignants : Laurent Godart et Alexandre Fougea

 

Secteur Design Objet
Deuxième année
Elèves : Callie Charlier et Mathilde Gourlan
Enseignants : Laurent Godart et Alexandre Fougea