Maquette Architecturale 3D .Modèle 1 : Célian Dinbergs Basile Cordt Moller .Modèle 2 : Absalon

 

Par Antoine Tour

pour une rupture normative au sein du récit contemporain

Dans un environnement effondré à venir, ou déjà présent (contemporain), les perspectives sociales, économiques et politiques que nous proposons sont loin d’être optimistes. Pour créer une rupture au sein d’un récit écologique non efficace, la critique du monopole de la technique reste la seule perspective de résistance nous apparaissant au sein d’une société de crises, bordées par le contrôle, la surveillance et la répression.

Comment le design, pur symbole de la consommation de masse et issu des pratiques du faire, est-il encore capable de produire des objets pertinents ?
La discipline du design, qui, bien souvent, s’est voulue instrument de pouvoir et de gouvernance, peut-elle également contribuer par son affiliation à l’esthétique contemporaine du politique, et par l’action, à une critique fondamentale de la place de l’ornement – comme étant un événement commun de notre récit ?

Le confort du refuge, de la sphère privée, de l’intime, nous est-il encore réservé ?
Ce confort pourrait être défini comme un bien commun. Cette question de l’intime est partagée, commune, et profondément politique notamment lorsqu’il s’agit d’analyser de nouveaux usages technologiques. De même, la question d’un confort minimum, rudimentaire, nécessaire, pouvant exister comme bien commun à construire et à partager, paraît également d’actualité. Le confort pourrait donc être traité comme une interface [normative ou ornementale] liant politique et communs. Dans ce projet, l’architecture est évacuée pour que seul subsiste son mobilier. Cela pose alors en substance la question de la place du sacré :

quels artefacts sont encore en mesure de questionner notre habitabilité du monde ?

 

C’est à travers cet ensemble que la critique d’un design contemporain entre approche vernaculaire et technologique pourra opérer.
Le positionnement de ce travail vise à construire une analyse pratique située entre une critique contemporaine de nos sociétés et technologies d’une part et l’avenir écologique d’autre part, car la mise en exergue de la séparation du politique et de l’écologie conduit trop souvent vers des compromis. En cela la proposition résidera dans la création d’une collection comprenant un espace de travail apparenté à un espace architectural en bunker [bureau et siège]; ainsi qu’un espace de vie apparenté à un environnement de survie [couverture/table et natte].

#effondrement ; #crises ; #ornement ; #anticipation ;
#survivance ; #habitabilité ; #contrôle ;
#communs_négatifs