L’autorégulation de l’écosystème est perturbée constamment par les humains.

Nous sommes dans un état d’urgence climatique qui nous oblige à réfléchir à notre place sur Terre, ainsi qu’à façon dont nous utilisons ses ressources. La plus grande forêt au monde est en train de subir une destruction accélérée, notamment depuis que le président d’extrême-droite Jair Bolsonaro est au pouvoir. Sa politique économique, sociale et écologique désastreuse place le Brésil au cœur de la crise environnementale mondiale que nous vivons actuellement.

Terre Perdue est une performance-installation qui se propose d’interroger ce contexte de chaos et de menace, d’un monde qui risque l’effondrement à partir d’une remise en question de notre point de vue occidental. Il s’agira, pour le spectateur, de porter son regard vers ce paysage en cours de destruction et au même temps se confronter avec une ruine habitée. L’œuvre parle du territoire maltraité, d’un espace fragile, amputé de sa fonctionnalité primaire.

Quel pouvoir d’agir ou d’impuissance avons-nous face à cette réalité? D’où regardons-nous ?

 

Création et mise en scène: Bianca Dacosta

Performers: Isabella Aurora, Iris Medeiros, Wesley Roque et Daniel Nicolaevsky Maria

Design Sonore: Yann Le Frit

Vidéo Mapping: Raoni Vidal

Costume Nina Bonardi